Rencontre avec Upstone

Pourquoi avoir créé Upstone ?

Les innovations disruptives dans le monde de l’immobilier ne sont pas monnaie courante. Le crowdfunding a fait son apparition et, appliqué au financement de la promotion immobilière, a réellement pu rabattre les cartes de ce monde alors réservé aux fonds d’investissements et investisseurs professionnels. La révolution numérique permet de rapprocher l’offre et la demande dans une totale transparence pour ainsi créer une relation gagnant gagnant entre les investisseurs en mal de rendement et les promoteurs à la recherche de financement.

Et ce n’est que le début de la révolution, nous avons plein d’idées pour développer notre offre, d’ici quelques temps chacun pourra avoir son portefeuille personnalisé d’investissement à court moyen et long terme sur un sous jacent tangible comme l’immobilier.

Qui sont les fondateurs ? Votre parcours ?

Nous sommes deux fondateurs:

Arnaud Romanet-Perroux: Ingénieur ESTP, 10 ans d’expérience dans la construction et la finance immobilière, j’ai commencé comme conducteur de travaux en Afrique pour ensuite me rediriger vers l’analyse financière à Londres, faire des missions de conseil auprès de grandes foncières européennes, puis gérer la communication et le marketing de BNP Paribas REIM. Par ailleurs je suis professeur de finance immobilière à l’ESTP, la Sorbonne et ESCP Europe et auteur de « Real Estate: la finance de l’immobilier » (Revue Banque).

Morgan Jerabek: diplômé du CELSA de la Sorbonne et spécialiste en marketing et stratégie digitale depuis 7 ans. J’ai développé cette expertise au gré de mes expériences dans divers secteurs tel le luxe et la haute couture, les services BtoB, le tourisme. Ma dernière expérience s’est déroulée en immobilier au sein de BNP Paribas Real Estate pendant 4 ans durant laquelle j’ai développé la visibilité online et social media de toutes les business lines, sur le plan européen.

Qu’est ce qui vous différencie de la concurrence ?

D’une part l’accessibilité, avec un investissement minimum de 100 euros, nous prônons la diversification et conseillons les investisseurs d’investir plutôt 100 euros dans 10 projets que 1000 euros dans un. Ensuite, nous avons comme valeurs la transparence et la pédagogie, et nous organisons régulièrement des rencontres pour évangéliser et expliquer le fonctionnement du crowdfunding. Ces rencontres nous permettent de répondre à beaucoup de questions dont nous tirons des articles disponibles sur notre base de connaissance: learn.upstone.co dans lesquels se trouvent bien souvent les vidéos de notre chaine Youtube.

Enfin, nous avons une approche globale de l’investissement en immobilier, à venir très prochainement sur notre plateforme, des projets moyens termes avec des revenus réguliers et une offre SCPI pour répondre à des objectifs patrimoniaux long terme.

Quels projets ? Et comment ce premier projet a-t-il été trouvé ?

Pour investir sur le court terme, nous travaillons sur des projets de promotion immobilière allant de l’aménagement de lotissement à la réhabilitation en passant par la promotion classique, tous les actifs sont visés: résidentiel, commerce ou bureaux. Les durées ne dépassent généralement pas 24 mois et les investisseurs récupèrent capital et intérêts de façon in fine, c’est à dire en fin de projet.

En matière d’offre moyen terme, nous structurons une offre original visant à financer la construction d’un hôtel pour se rembourser sur son exploitation, ainsi le projet dure 6 ans avec un paiement d’intérêts annuel.

Enfin pour le patrimonial long terme: l’offre en SCPI nous semblait particulièrement adaptée et sécurisée.

Notre premier projet est réalisé avec le promoteur Citi, nous l’avons rencontré début 2016, sa société et son projet ont passé avec succès notre grille de sélection, et nous avons pu travailler sur le financement du projet La cour des arts à Houdan. De son côté, il nous a fait confiance suite au sérieux de notre démarche et de notre offre.

Notre travail d’identification d’opportunité nous permet d’avoir à ce jour 3m€ de financement à réaliser pour les 6 prochains mois. Nous tenons à préciser que nous refusons et avons refusé des projets qui ne respectaient pas tous nos critères (emplacement, fonds propres minimum du promoteur etc.).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *